SLOWFASHION : QUELLES ALTERNATIVES POSSIBLES ?

April 26, 2019

Nous savons maintenant que l'industrie de la mode est l'une des plus polluantes au monde.

La production de vêtements coûte énormément d'énergie à la planète.

En plus de polluer, elle ne se développe pas sur un axe très éthique :

faire des vêtements à "bas prix" à un coût humain que nous ne pouvons ignorer.

 

Je ne suis pas là pour exposer les nombreux problèmes de cette industrie,

mais pour proposer des alternatives intéressantes et possibles.

Etant anciennement ce qu'on pourrait appeler une "accro au shopping",

je ne m'imaginais pas complètement arrêter de m'habiller comme il me plait,

et changer les habitudes concernant la mode se fait par quelques étapes.

 

La première, pour ma part a été de se désintéresser de toutes ces envies inutiles,

d'arrêter de se comparer,

et donc d'arrêter de se frustrer parce que je ne possédais pas telle ou telle pièce.

D'arrêter d'exister uniquement à travers ses fringues, donc. (on est quand même plus que ça non?)

 

La seconde est de prendre conscience des problèmes que génère ce mode de production nocif,

les répercussions à courts termes et à longs termes sur notre planète,

mais aussi sur notre santé environnementale.

Sans être dans le pathos, on peut aussi considérer les conditions de travail 

des employés des grandes firmes textiles.

 

Une fois ce tout considéré, le plus dur est de trouver des alternatives possibles

sans non plus s'habiller de pailles et de bois...

 

 

LES MAISONS ECO-RESPONSABLES & ETHIQUES

 

J'ai donc choisis de n'acheter que des basiques (col roulé, jeans, gilets...) 

chez des maisons à la politique respectable et respectueuse.

Se fournir en basique permet de garder ses vêtements plus longtemps,

et éviter ainsi leur usage unique.

 

Pour faciliter vos recherches, fiez vous à BYOO STORE,

le nouveau marketplace de la mode éco-responsable, basique et quotidienne.

 

Vous pourrez aussi vous tournez vers EKYOG, MUD JEANS, VEJA

ou encore la marques BALZAC PARIS,

ainsi que les créatrices indépendantes comme

SAAJ PARIS, SINGULIERE CREATIONS ou NUMERO 7 
qui sont axées sur une bonne manière de penser la mode et le monde.

 

 

LE SECONDE MAIN : REDONNER VIE AU VETEMENT

 

Pour le reste, je chine sur Vinted

ou sur  Vestiaire Collection et Vide Dressing pour une sélection plus haut-de-gamme,

ou encore dans les friperies, chez Oxfam ou autres, qui ont de superbes pièces à pris mini-mini...

 

A Liège on peut trouver des merveilles chez MISCELLANY ou encore LULU STORE,

qui sélectionnent pour vous de belles pièces phares, intemporelles et élégantes.

 

Le vintage a quelque chose parfois d'excitant,

en plus d'être en vogue en ce moment,

il est nettement moins cher que le neuf.

 

 

Miscellany, Liège 

 

LA BILBIOTHEQUE DE VÊTEMENTS, LE PARTAGE DU DRESSING

 

Pour celles qui sont moins à l'aise avec le chinage, j'ai découvert le concept du CLOSET

il s'agit d'une "bibliothèque de fringues".

 

1) Vous choisissez les vêtements que vous souhaitez.

2) Vous les recevez.

3) Vous les portez autant de fois que souhaité.

4) Vous les renvoyer.

5) Vous recommencez.

 

C'est exactement le même concept qu'une bibliothèque.

L'organisation est très bien et j'aime beaucoup la sélection qui est d'actualité et simple ! 

 

Au lieu d'acheter plein de petits top à fleurs pour cet été

 que vous n'allez surement pas remettre les années suivantes,

LeCloset est là pour assouvir cet envie éphémère.

 

Il s'agit bien sure d'une alternative optionnelle

pour celles qui aiment changer souvent leur garde-robe

ou qui aiment suivre les tendances 

mais qui détestent accumuler trop de vêtements inutiles.

 

C'est idéal pour les "craquages compulsifs" ! 

Pour les curieuses, recevez votre première box LeCloset offerte avec mon code promo : cliquez ici !

 

 

 

 

 

 

Pour ma part, j'ai complètement arrêter de flâner dans les boutiques

du style "Zara & compagnie" de manière assez naturelle.

En plus d'être à présent désintéressée de la fastfashion,

je ne ressens plus ce besoin de devoir acheter
ou suivre toutes les modes superficielles,

(qui à l'époque, était un réel plaisir, mais à double tranchant !)

 

Ce mode de pensé du retour à l'essentiel

est beaucoup plus libérateur pour soi.

Il "délivre" de tout envie encombrante et parfois inassouvies.

 

En conclusion, s'habiller dans le respect de l'Humanité et de la Planète

est plus facile que l'on pourrait le croire ! 

 

A bon entendeur,

 

Cécile

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Tags:

Please reload

Featured Posts

HYTCHERS, POUR UNE LIVRAISON ALTERNATIVE ECOLOGIQUE

February 23, 2018

1/6
Please reload

Recent Posts

March 10, 2019

November 11, 2018